La propreté chez nos tout-petits

La propreté chez nos tout-petits

Êtes-vous un peu pressés de vous débarrasser le plus tôt possible des couches ?
Qui ne rêve pas de ne plus trainer le sac à couches et les lingettes chaque fois que nous mettons un pied en dehors de la maison?

Je vous dirais: chaque chose en son temps chers parents.

Je vous amène aujourd’hui quelques pistes de réflexion avant de miser sur la propreté et je vous explique comment s’y prendre afin de respecter le rythme de votre tout petit.

Dès la naissance, le cerveau et le corps de votre enfant comprend que lorsqu’il fait ses besoins, il sera changé et qu’il n’y a aucun problème à faire ce qu’il a à faire dans sa couche. Et puis vient un jour ou votre enfant prend conscience de ce qui se passe dans son corps et ou il constate que ses muscles de la vessie et de ses sphincters se développent.

Puis arrive 2 ans et demi où la plupart des parents ont un grand engouement pour la propreté … À partir de deux ans maintenant il ne serait plus ”correct” de faire pipi dans la couche, alors que depuis la naissance c’était tout à fait normal… C’est un peu contradictoire pour nos cocos vous ne trouvez pas ? Votre enfant à le plein contrôle de son corps et c’est lui qui décidera le moment ou il sera pleinement prêt dans ce processus vers la propreté. Il s’agit de respecter leur rythme. Et oui, certains enfants auront plus de mal à y arriver que d’autres, mais c’est normal et c’est aussi une question de muscles, donc physique… Mettre la pression ne fera qu’aggraver la situation au risque de causer une aversion envers toilette ou le petit pot. Croyez-moi, mieux vaut être patient hihi !

Maintenant comment s’avoir que votre enfant pourrait éventuellement être prêt à délaisser les couches?

Tout d’abord, on s’assure que l’enfant s’intéresse à la propreté.

Est-ce qu’il vous nomme qu’il ait un pipi ou caca dans sa couche ?

Semble-t-il inconfortable ou est-ce que votre enfant vous le verbalise lorsque sa couche est souillée ?

Arrive-t-il que la couche ne soit pas mouillée lors des siestes?

Votre enfant a-t-il un intérêt particulier à seulement vous suivre à la salle de bain et observer comment se déroule vos besoins?

Si toutes ces réponses sont oui, vous pourrai fort probablement accompagner votre enfant vers la propreté prochainement.

Allez-y a son rythme et surtout ne le chicaner pas lorsqu’il s’échappe. Rappelles-vous que c’est une question physique et non de volonté. Et si vous y mettez la pression, qu’il sent qu’il n’a pas le contrôle sur cet aspect, que c’est vous qui voulez la gérer à sa place, il cherchera à garder ce contrôle au risque de mettre un X sur la propreté.

S’il s’échappe, simplement lui dire: OOhh tu t’es échappé, ce n’est pas grave tu y arriveras la prochaine fois, je sais que tu réussiras! Dirigez-le plutôt à aller sur le petit pot s’il a l’envie de collaborer et assurez-vous que ce soit un moment agréable pour lui. Félicitez tout simplement ses efforts et ne le forcez pas à essayer de faire des pipis sur la toilette ou le pot, il le fera de lui-même éventuellement.

Laissez-le aller, laisser le grandir dans cet apprentissage… La propreté s’acquiert généralement avant l’âge de 4 ans. Cela dépend de chaque enfant alors pas de stresse, un jour ou l’autre, votre enfant y portera intérêt ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! ❤❤

Annie Normandin

Annie Normandin

Intervenante Familiale

Derniers articles:

Abonnez-vous à notre infolettre

Ne manquez pas nos prochains articles!
Scroll to Top